Un ciel bleu, la gravimotion!

Pour penser "gravimotion",
           vous devez d'abord effectuer une virevolte mentale ...

Soyez bienvenue!
Gravimotion est une alternative à la physique théorique.
Ni science ni fiction vous n'avez rien vu de pareil..

Version anglaise Clickez le drapeau pour la version anglaise

Le but ici est de vous faire faire un demi tour mental (au moins temporairement) similaire à un demi tour physique.

Sur la route, une fois que vous avez effectué un demi-tour avec votre voiture, vous roulez dans la direction opposée à votre direction d'origine.

Un demi-tour avec votre voiture, fait intervenir 3 directions différentes.

  1. Vous tournez d'abord dans le sens du demi-tour, et ce faisant vous roulez encore dans la direction initiale. A real U-turn on the road
  2. Puis au creux du demi-tour, vous roulez perpendiculairement aux deux directions initiale et finale.
  3. Enfin, vous sortez du demi-tour, et vous entrez dans une ligne droite dans la direction opposée a votre direction originale.

Et voici, en trois temps, une façon de penser, que vous pouvez expérimenter vous même, et qui va à l'encontre de la science moderne.

  1. Pensez à un objet en chute libre, prenons la pomme de Newton, elle se meut vers le bas; la première étape consiste à admettre qu’il y a mouvement et que ce mouvement est tout aussi réel que l'objet.
    En science physique on ne parle pas de mouvement mais de force et d'accélération.
    La volte-face mentale que vous devez faire consiste à remplacer dans votre tête force et accélération (les deux) par un mouvement.
    Dans cette nouvelle interprétation, le mouvement renverse la force et lui prend le dessus.
    Maintenant le mouvement est une entité physique à part entière, autosuffisante pour se produire soi-même.
    Ceci va à l'encontre de la science physique pour 2 raisons:
    • En physique classique le concept de force est essentiel et plus encore en mécanique quantique ou 4 forces dominent.
    • En vertu de la première loi de Newton d'une part, ou le mouvement est équivalent au repos, et de la relativité qui rend le mouvement virtuel d'autre part, le mouvement est systématiquement esquivé.
      En science physique le mouvement est virtuel, alors qu'ici le mouvement est physique.
  2. L'étape suivante dans votre virevolte mentale consiste à déclarer que le mouvement de la pomme est issu de l’espace englobant la pomme.
    La science physique est beaucoup moins pragmatique et beaucoup plus complexe; une cause invisible et inexpliquée que l'on appelle force, déclenche ce mouvement, mouvement qui, soit dit en passant et comme déjà mentionné, n'est pas physique mais virtuel en science.
    De plus, en science physique, cette force agit sur la matière de façon toute aussi inexpliquée.
    Par contraste, en gravimotion, le mouvement de la pomme est issu de l’espace englobant la pomme.
  3. L'étape finale consiste à déclarer que la gravitation qui entoure la terre est faite de mouvement et que la gravitation entourant la pomme, a l'image de la gravitation de la terre, est aussi faite de mouvement. Le mouvement-gravitation-terre altère le mouvement-gravitation-pomme qui devient gravimotion, la gravimotion-pomme n'étant autre que le mouvement même de la pomme.

L'univers en expansion est mouvement...

Vous vivez donc dans le mouvement qu'est l’expansion de l’univers, plutot que dans l’espace et dans le temps.

Le temps est mouvement...

Einstein a découvert et nous a expliqué ce qu'il appelle la dilatation du temps.
La dilatation du temps est le ralentissement d'une horloge lorsque cette horloge est mise en mouvement.
L'experimentation a été faite avec deux horloges atomiques, l'une volant autour du globe dans un avion, l'autre restant à terre.
L'horloge qui était dans l'avion a pris du retard par rapport à celle qui était restée au sol.
La version du phénomène en gravimotion est pragmatique: les mouvements internes à l'horloge sont tout simplement altérés par le mouvement d'ensemble de l'horloge.
Exprimé plus simplement plus une horloge va vite (dans un avion) plus son mouvement interne horloger est ralenti.
Le temps disparait de la réalité; il ne reste que des mouvements, qui lorsqu'ils se chevauchent, interagissent entre eux.
L'idée d'Einstein couplée au pragmatisme de gravimotion, montre que le mouvement suplante le temps, tout comme le mouvement suplante l’espace dans notre virevolte mentale.

La lumière est mouvement pur!

Physiquement, la lumière se transmet (est mouvement) et n'a pas de masse!
La Nature nous a fait un beau cadeau. Elle nous a donné la capacité de voir le mouvement à l'état pur sous forme de lumière!

Notez s'il vous plait que cette virevolte mentale a un effet secondaire bénéfique, elle réunit en un seul concept de mouvement (physique) au moins 6 de nos concepts mentaux à savoir gravitation, force, accélération, temps, espace et lumière.
Ce qui est un pas vers une unification.

Avant de sauter, faisons un pas en arrière...
Description du mouvement en science physique.

  • Considérons 2 positions distinctes, P1 et P2, dans l’espace.
  • En science physique, la matière en mouvement, ne peut qu’occuper des positions bien definies.
    Autrement dit un object en mouvement qui passe par la position P1, doit d’abord disparaître de P1 avant d’arriver en position P2, elle doit donc passer un temps non nul entre P1 et P2 avant d'arriver en position P2.
    Dans ce procédé ce que devient la matière de l’objet, son intégrité entre P1 et P2 est laissée à notre imagination.
    Ce que devient la matière entre P1 et P2 reste à expliquer!
  • Une autre description du mouvement en physique est la vitesse: km/heure ou le rapport d'une distance au temps nécessaire à la parcourir.
    Comme ni la distance ni le temps impliqués ne participent au mouvement décris, le concept de vitesse ne nous fournis aucun indice quand à la véritable nature de ce mouvement!
  • Enfin ce qui ajoute incertitude à toute cette confusion, est que ces descriptions mathématiques du mouvement ne sont plus valable à l'échelle subatomique en science physique.
    En effet et en vertu du principe d’incertitude, les positions bien définies ci dessus P1 et P2 sont quasi interdites à l’échelle subatomique.
    Et soyons franc, sans le concept de position les physiciens sont perdus, et nous autres profanes sommes astreints à gober une incroyable quantité de conclusions théoriques plus invraisemblables les unes que les autres!

Et maintenant allons de l'avant...
Le mouvement du point de vue gravimotion.

  • Avec cette interpretation de la Nature qu’est la gravimotion, la matière en mouvement ne disparaît pas entre les deux position P1 et P2.
  • Lorsqu’une particule sub-atomique est en mouvement, elle commence à arriver en position P2 avant d’avoir fini de quitter la position P1.
    Le mouvement des particules subatomiques en gravimotion implique un étirement de la matière (en espace et en temps) de la position P1 à la position P2.
    Ce qui soit dit en passant abolit le concept de position pour tout objet matériel en mouvement.
  • Ceci est possible en gravimotion pour les raisons suivantes:
    1. Ni la masse ni l’inertie, n’existent en gravimotion, ce qui libére la matière de cette contrainte qui est d’occuper des positions précises.
    2. En gravimotion, les particules subatomiques sont faites de mouvement, ce qui leur permet de chevaucher deux positions distinctes (concepts humains sans collatéraux physiques en gravimotion), et de se comporter comme en mécanique quantique, c’est à dire d'exister sans avoir de position.
    3. Finalement en gravimotion, les particules subatomiques sont des amalgames de mouvements; mouvements dont les orientations jouent le rôle du concept humain gravitation et dont leur densité joue le rôle de charge électrique. Les particules subatomiques n'ont ni masse ni charge électrique; leur noyaux sont de forte densité de mouvements, imbriquant tout à la fois effet gravitationnel et effet électrique.

Un choix irrémédiable doit être fait!

Il est clair que l'on ne peut pas expliquer ce qu'est le mouvement avec nos concepts mentaux de position, d’instant et de masse.
Bref, ces concepts sont incompatibles avec le mouvement, et donc de deux choses l'une:
  1. Soit nous destituons en tant qu’entité physique le mouvement, comme il est fait en physique, ce qui donne un sens à nos concepts de position dans l'espace, d’instant dans le temps et de masse inerte.
  2. Soit, comme il est fait en gravimotion, nous acceptons purement et simplement la réalité du mouvement et nous rejetons tout de go les concepts de position, d’instant et de masse inerte.

Pourquoi utiliserait'on le mouvement, plutot que l'espace et le temps, comme pierre de base de la Nature?

Le mouvement, sur lequel est basé la description de la Nature en gravimotion est un mystère physique.
Par contre, l’espace le temps et la masse, utilisés en physique, sont tous des mystères fictifs sans aucun collatéraux physiques.

Alors que n’importe qui peut interagir avec le mouvement, personne ne voit l'espace, personne ne sent le temps; et les physiciens professionnels en disgraciant notre concept masse en faveur de l’énergie (antithèse d’inertie et de masse soit dit en passant) assimilent en fait la masse au mouvement.
En bref cet auteur préfère gérer la réalité avec un seul mystère qui a l’avantage d’être physique plutôt qu’avec un tas de mystères fictifs!

Cette page n'est que la pointe de l'iceberg, le concept gravimotion implique un grand nombre d'autres innovations...
Malheureusement les informations concernant gravimotion sont en anglais... cliquez:

Clicquez ici pour retourner au haut de la page

  
Copyright ©2017 by Henri Salles. You have the permission to reproduce, print, distribute and post the contents of this website, provided you mention proper citation and acknowledgment: www.Gravimotion.info or the link: http://gravimotion.info